Développer le marketing sensoriel du point de vente pour développer les ventes

Pour développer les ventes d’un magasin, les facteurs d’ambiance constituent un levier simple à actionner : musique, senteurs, sensations visuelles, gustatives ou encore tactiles influencent le consommateur. Bien pensé, le marketing sensoriel c’est+18% de CA en moyenne (étude Mediavea / Radio P.O.S.) pour un bon concept d’ambiance musicale (musique, messages commerciaux et contenu éditorial) ou un bon concept d’affichage dynamique (contenu visuel et messages promotionnels).

Un projet de marketing sensoriel c’est 5 étapes clé :

  • Etape 1 : Définir les objectifs à atteindre – enrichir l’image du point de vente (image jeune, traditionnelle, etc.), attirer l’attention sur une catégorie de produits spécifiques, accroître ou diminuer le temps passé en magasin, faciliter la circulation, favoriser le dialogue avec les vendeurs, etc.

 

  • Etape 2 : Traduire les objectifs en outils sensoriels – seul ou accompagné par un expert, et tout en respectant les règles éthiques et juridiques, il faut définir le mix sensoriel qui répond aux objectifs : musique, visuel, audiovisuel, olfactif, etc.

 

  • Etape 3 : Tester l’ambiance auprès des consommateurs et des employés – un mix sensoriel doit toujours être testé et re-testé pour s’assurer qu’il remplit bien les objectifs fixés.

 

  • Etape 4 : Déployer le concept – chaque magasin est unique. Le déploiement dans un réseau est une étape à préparer avec minutie. Ne pas hésiter à adapter le concept localement en fonction des contraintes du magasin équipé.

 

  • Etape 5 : Faire vivre et évoluer le concept dans le temps – un concept sensoriel s’inscrit dans une époque, des habitudes et des perceptions. Par définition il évolue donc avec son temps…

http://fr.slideshare.net/alaingoudey/slideshelf